Les Aït Atta, derniers nomades du Maroc

“Ils sont peu connus au Maroc, pourtant les Aït Atta symbolisent une époque quasi révolue de l’histoire du pays, celle du nomadisme. Quelques familles vivent encore selon la tradition dans les montagnes désertiques du Djebel Saghro, dans le prolongement de l’Anti-Atlas au sud du Maroc. Pour les rencontrer il faut marcher plusieurs jours dans ce massif montagneux aride, qui fut le dernier bastion de résistance face à la colonisation française. Les Aït Atta avaient la réputation d’être de vaillants guerriers, aujourd’hui, ce sont de simples bergers”

©2013 VOIX DU MONDE | Valérie Kernen – Blog

Pour plus d’informations voir ci-dessous

Nomades OLYMPUS DIGITAL CAMERA RencontreCam

Un projet de vie communautaire avec ces nomades est en route pour 2016 et 2017. Quelques places sont disponibles pour nous accompagner. Veuillez vous annoncer par le biais de ce site avec la mention “Projet Aït Atta” et vous recevrez toutes les informations utiles et conditions de participation.